Anges, Démons et idées reçues…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Anges, Démons et idées reçues…

Message par Ladyblue le Ven 24 Juin - 19:51



Anges, Démons et idées reçues…




Bonjour à tous,

J'écrivais tout à l'heure un article ( pour un forum ) dans lequel j'évoquais Lucifer. Cet égrégore très connu est né d'un Ange en réalité bien moins connu, Lucifiel.

Son nom signifie qu'il est le porteur de Lumière. Le fait est qu'en l'évoquant j'ai ressenti une grande pureté se manifester en moi. J'ai été élevé selon les dogmes chrétiens alors je vous laisse imaginer ce que je pensais de lui au départ.

Aujourd'hui mon opinion est autre. Lucifiel a eu la tâche ingrate d'instaurer la scission entre l'Ombre et la Lumière. Je dis ingrate parce que beaucoup de sentiments négatifs sont nés de cela, dans notre belle dimension comme dans l'astral.

Les Anges déchus n'ont jamais été ” renvoyés ” d'un paradis quelconque par exemple. Ils sont partis, certains moins volontairement que d'autres, mais ils sont partis.

Cela induit que théoriquement ils pourraient encore revenir aujourd'hui s'ils le souhaitaient. Lucifiel a accepté de quitter sa dimension lumineuse d'origine pour apporter la Connaissance au plus grand nombre. Ensuite, libre à chacun d'en faire ce qu'il souhaite. C'est ainsi que les Démons ont pu s'établir. Et il a gardé le rôle du Mauvais dans une histoire moins simple et moins linéaire qu'il n'y paraît.

Toutefois ce bel Ange n'a jamais perdu ni son intégrité ni sa superbe. Il ne ressemble pas à son égrégore démoniaque. Il est même peu invoqué en réalité, ce qui est logique vu qu'il est finalement peu connu.

Cela m'a surprise de le sentir près de moi. Il est si fort en plus ! Mais il n'était animé d'aucune animosité et bien que l'on appartienne pas du tout aux mêmes sphères astrales vu que ce n'est plus un Ange lumineux, je pense que je pourrais être amené un jour à travailler avec lui dans de bonnes conditions.

Il a choisi de vivre au Milieu, il n'a pas voulu rejoindre l'Ombre. Il y a laissé la place à son célèbre égrégore.

Bise à tous


Lien
Ni Ombre Ni Lumière



(:90

_________________
avatar
Ladyblue
Admin

Féminin Messages : 2075
Date d'inscription : 27/03/2011
Localisation : In the Moon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anges, Démons et idées reçues…

Message par manureva13 le Ven 24 Juin - 22:57








sunny cool!
avatar
manureva13
Ame Magique Confirmée
Ame Magique Confirmée

Féminin Messages : 753
Date d'inscription : 27/03/2011
Localisation : vue mer

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anges, Démons et idées reçues…

Message par merco le Mer 7 Déc - 15:01

Si le Diable n’existait pas !

Je risque peut-être le salut de mon âme en expliquant qu’aucun diable, Satan, Belzébuth, Cornu… n’existe dans ce monde ni de l’autre coté.
Je ne dis pas que le mal n’existe pas, je désire démontrer que le diable est la personnification du coté obscure de l’homme. Il et nos pulsions, nos désire et folie …
Tant que l’homme ne se serra pas libéré de cette figure mythique menaçante, et de la peur de l’inconnu que celle-ci représente, il restera esclave de ses peurs, coincées dans l’impasse de l’ignorance.
Depuis l’aube de notre civilisation, il existe deux formes de connaissances : le savoir de l’artisan et la sagesse intuitive et intellectuelle de l’adepte. Alors que la première s’acquiert à force d’étude et d’observation, la seconde ne dévoile son secret qu’a celui qui est initié aux mystères permettant d’accéder à une réalité supérieur.
Pour la tradition occulte (« cachée »), le mythe d’Adam et Eve, dans l’ancien testament, est interprété comme un encouragement à gouté au fruit défendu, afin que chaque individu puisse prendre conscience de sa nature profonde et de son potentiel divin.
Comprendre que nous pouvons dépasser notre conciliation humaine, c’est se libérer de la peur de la mort et de la tyrannie de diktats religieux et de leurs dogmes. Il est intéressent de noter que c’est le serpent – traditionnellement symbole de sagesse, qui est à l’ origine de la tentation.
« Alors, le serpent dit à la femme : “ vous ne mourrez point ; mais Dieu sait que le jour ou vous en mangez, vos yeux s’ouvriront, et vous serrez comme des dieux connaissant le bien et le mal. “ » GENESES 3,4-5

Dans la version « officiel », celle retenue par les théologiens, le serpent est présenté comme un être sournois qui pousse Eve à gouté au fruit défendu afin que l’homme soit chassé du paradis, le condamnant à devoir se soumettre entièrement a l’autorité religieuse pour trouver la rédemption. Mais pourquoi avoir choisi de rabaisser l’homme en reniant sa nature divine et son potentiel ?
Satan est mentionné pour la première fois dans la mythologie judéo-chrétienne dans le livre de Job de l’ancien testament, dans lequel l’ange “ha-Satan“ reçois pour tache d émettre à l’épreuve la foi de Job. En hébreux, ha-Satan se traduit par “le tentateur ou l’accusateur“, un être angélique non malfaisant par nature, mais chargé de repérer les responsable du mal sur Terre et de ce renseigné sur ceux qui se détourne de Dieu.
Dans la Torha, le livre de loi hébreu, »Satan » est le nom sous lequel on désigne tout personnage historique ennemi du peuple sémite, qu’il s’agisse d’un dirigent militaire (voir Samuel I 29,4 ; Samuel II 19,22 ; Rois I5, 4 et 11,14) ou d’un adversaire judiciaire (comme dans psaume 109,6).
Dans nombre 22,32, Satan est le nom donné à l’ange qui intervient contre l’imprudente expédition de Balam, et dans le livre des Chroniques, il est accusé d’avoir détourné le roi Davis du droit chemin. Pourtant, à aucun moment dans l’ancien testament, Satan n’est décrit comme l’adversaire de dieu. Le livre d’Isaïe stipule même explicitement que le dieu hébreu, Yahvé (Jéhovah), est le maitre tous-puissent de l’univers, que lui seul gouverne a l’humanité.
“Je forme la lumière, et crée les ténèbres, je donne la prospérité, et je crée l’adversité ; moi, l’éternel, je fais toutes choses. “
C’est seulement dans l’ancien testament que l’on à découvert rétrospectivement des allusions au diable, allusions par ailleurs obscure et ambiguës.
On estime que la notion de Satan en temps qu’adversaire a Dieu a commencé à infiltré la mythologie judaïque au cour des III em et II em siècle EC, sous l’influence du consente de dualisme originaire de Perse. En Orient, le concept de dualisme était déjà ancré depuis un millénaire avant l’apparition de la chrétienté car il permutait d’exploité la contradiction apparente d’un Dieu qui pouvait soutenir un certain groupe tout en soutenant également ses ennemis. Selon la pensée dualiste il n (‘existais pas un Dieu mais deux, l’un bienveillant l’autre démoniaque. La divinité démoniaque ce trouvé toujours du coté ennemis, de sorte que le diable des un étais toujours le Dieu des autres.
Satan apparais en compagnie de démons dans le Talmud, un recueil de commentaires rabbiniques sur la loi judaïque, mais chaque fois qu’il est présenté essayant de corrompre les personnes pieuses, il agit sur ordre de Dieu et exprime souvent l’espoir que le fidèle saura résister a la tentation.
Dans le livre de la Genèse, le serpent qui pousse Eve à commettre le péché originel est bien un serpent, et non une incarnation de Satan. Ce n’est que dans les révélations 20,3 du nouveau testament que cette idée et introduite ; l’acte du serpent alors reconsidéré et désigné comme crime.
Dans le nouveaux testament, Satan le tentateur devient Satan le malfaiteur, le cruel, ou les âmes des damnés sont condamnées a brulé pour l’éternité.
Jésus, cependant, ne revendique jamais avoir le pouvoir de sauver l’homme du péché originel. C’est st Paul qui introduit le premier la doctrine du pardon.
C’est seulement au XIIIe siècle que le nom du Diable est entré dans le langage courant. Son nom dérivent du grec diabolos, « celui qui calomnie », et fur choisi lors de la traduction de l’ancien testament depuis l’araméen.
Qu’elle que soit sont origine on peut dire que le Diable tomba a pique pour l’Eglise, qui s’en servit comme d’un véritable argument de vente. Dans un moyen âge en proie a l’ignorance, la menace d’un tournement éternel suffisait a gardé les fideles sur le droit chemin, et bien sur a s’assuré que les dont affluait.
Le diable était une stratégie de recrutement parfaite. Poussée par la peur et non par l’amour du prochain !!! , des légions de nouveaux adeptes affluèrent pour ce convertir, accueillis a bras ouvert par l’Eglise. Une fois le germe de la peur installé chez le peuple romain, l’église n’avait plus qu’à « cueillir » les nouveaux adeptes spontanés que la menace du diable lui amenait.
La persécutions des premiers chrétiens par les romains n’avait pas, a la base de motif religieux. Ce qui a déclenché les persécutions, c’est que les chrétiens revendiquais la l’égalité entre esclaves et maitres.
avatar
merco
Ame nouvelle
Ame nouvelle

Messages : 5
Date d'inscription : 07/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anges, Démons et idées reçues…

Message par La Magicienne le Mer 7 Déc - 15:07

Merci pour ce texte Merco.

Je suis tout à fait en accord avec :

Si le Diable n’existait pas !

Je risque peut-être le salut de mon âme en expliquant qu’aucun diable, Satan, Belzébuth, Cornu… n’existe dans ce monde ni de l’autre coté.
Je ne dis pas que le mal n’existe pas, je désire démontrer que le diable est la personnification du coté obscure de l’homme. Il et nos pulsions, nos désire et folie …


C'est toujours bien de voir que nous ne sommes pas seuls à penser la même chose ! flower

_________________
Lily La Magicienne Le Blog de la Magicienne
avatar
La Magicienne
Admin

Féminin Messages : 1463
Date d'inscription : 14/03/2011
Age : 45
Localisation : 4ème dimension

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anges, Démons et idées reçues…

Message par selenite le Jeu 1 Mar - 11:12

Étrange, sur un autre forum, un sujet fut évoqué sur les divinités sombres....

Je reprends le message que j'ai posté et je rajoute que cela se lie à ma tradition faery wicca :

Dans l'obscurité totale, l'on n'y voit guère mieux qu'en trop de lumière dirais-je, d'un ton quelque peu péremptoire.

Je crois que souvent l'on interprète les choses dans une dualisme forcené de midinettes et de midinoux en mal de western avec des tout bons et des tout méchants.

Rien de telle qu'une belle lumière pour dessiner des ombres bien tranchées et rien de telle que l'obscurité pour transcender la lumière de dame Séléné.

Papy Freud parlait d'instinct de vie et d'instinct de mort, éros et thanatos et nous nous équilibrons avec parfois plus besoins de l'un ou de l'autre.

Ombres et lumières, en absolu, sont comme deux extrémités d'un axes de notre circept interne (j'aime ce concept permettant de définir un ensemble d'axe et de nous situer par rapport à ceux-ci dans un cercle). Imaginons simplement un circept baser sur les éléments et notre façon de nous équilibrer. Les sciences sociales me semblent avoir bien puisé dans l'art sorcier (voir les application de l'ennéagramme en psy, l'influence
de Casteneda sur les courants issus de Palo Alto, etc que ce serait triste de ne point y puiser à notre tour.)

J'aime bien aussi les divinités plus sombres, plus chargées archétypalements, dirais-je, et qui nous plongent dans les aspects plus fangeux de notre inconscient collectif et/ou de notre inconscient karmique .

Un peu comme si notre vie fut affaire de funambule fou qui, perdu sur un fil, penchait tantôt à gauche, tantôt à droite....Pauvre imbécile que nous sommes, de croire que la corde tiendra toujours dans une illusion existentiel, que notre perche nous sauvera tout en sachant paradoxalement que nous chuterons quand même, puis tout recommencera sur un autre fil, dans un autre lieu, en un autre temps.

Dans le tarot, la lame sans nom ressemble fort au mat, au fol, au fada (fada de fée, enféodé et donc entre deux mondes... Fada de fade aussi et donc sans sel, sans protection*).... Qu'importe les chiens lâchés sur nous, qu'importe le précipice, nous avançons, libre, une rose dans les mains (comme dans certains rider waite).... Juste un minimum car nous n'emporterons rien. Tous prendre, absolument tout prendre mais ne rien garder pour ne rien regretter.

Je me souviens d'un livres de Castaneda ou il explique que la mort (notre divinité la plus sombre) nous suit, nous traque sans cesse et nous connait mieux que nous nous connaissons nous même.

- Oh ! Dis-moi, l'Ankou, suis-je si mal que cela ?
-Marche, crétin, tu as encore du chemin car ce n'est point encore l'heure de ta transmigration.

L’attrait pour nos divinités noires se lie sans doute à la grande question karmique et à devenir le "Hennès hen eus pouar"(celui qui a le pouvoir...Et surtout le pouvoir de voir).

De toute façon rien ne me semble totalement positif ou totalement négatif....


* c'est pourquoi je n'emploie jamais de sel en protection ou en représentation de l'élément terre de peur que la dite protection empêche les vents universelles de souffler en et sur moi.
avatar
selenite
Ame nouvelle
Ame nouvelle

Messages : 22
Date d'inscription : 11/02/2012
Age : 64
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anges, Démons et idées reçues…

Message par Ladyblue le Jeu 1 Mar - 18:15

Merci Selenite pour ton point de vue et pour cette lecture très instructive;
j'aime bien tes jeux de mots sunny

_________________
avatar
Ladyblue
Admin

Féminin Messages : 2075
Date d'inscription : 27/03/2011
Localisation : In the Moon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anges, Démons et idées reçues…

Message par selenite le Ven 2 Mar - 7:09

Merci à toi surtout pour les intéressants sujets que tu postes. flower
avatar
selenite
Ame nouvelle
Ame nouvelle

Messages : 22
Date d'inscription : 11/02/2012
Age : 64
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anges, Démons et idées reçues…

Message par La Magicienne le Sam 3 Mar - 19:11

Merci Selenite, bien écrit, c'est très agréable de te lire flower

_________________
Lily La Magicienne Le Blog de la Magicienne
avatar
La Magicienne
Admin

Féminin Messages : 1463
Date d'inscription : 14/03/2011
Age : 45
Localisation : 4ème dimension

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anges, Démons et idées reçues…

Message par mealno le Sam 3 Mar - 19:41

Et pour ceux qui voeint des ombres ou silhouettes sombres , c'est quoi ?
avatar
mealno
Ame 2ème niveau
Ame 2ème niveau

Féminin Messages : 86
Date d'inscription : 06/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anges, Démons et idées reçues…

Message par Ladyblue le Sam 3 Mar - 21:56

Ce sont des âmes mais elles ne sont pas forcément sombre, peut être que ce sont des âmes en peines.

_________________
avatar
Ladyblue
Admin

Féminin Messages : 2075
Date d'inscription : 27/03/2011
Localisation : In the Moon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anges, Démons et idées reçues…

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum