Que va nous amener le percement du voile de l’oubli ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Que va nous amener le percement du voile de l’oubli ?

Message par Ladyblue le Ven 2 Mar - 16:54



Nous savons tous que tout préhumain qui nait en ce monde se voit automatiquement recouvert par le voile de l’oubli. Ce serait comme si les rideaux du théâtre se refermaient sur nous quand nous entrons sur scène, passant ainsi du côté spectateur au côté acteur ne sachant plus pourquoi exactement il est venu.

Ce n’est que, lorsque après plein de tentatives, un coin du voile se lève-transperce furtivement, nous découvrons qu’il fait bien sombre du côté de chez nous alors que la lumière semble briller de mille feux de l’autre côté. Souvent, ces raies de lumière, ces illuminations, nous amènent à croire que nous avons eu une expérience “spirituelle”.

Les rideaux du théâtre sont lourds et bien épais au point que l’on est incapable d’entendre les applaudissements et le ravissement des spectateurs. En effet, eux, ils nous voient comme si nous regardions la nuit à l’intérieur d’une maison allumée. Ils voient absolument tout, alors que les habitants quand ils regardent dehors ne voient que du noir et leur propre image…

Tout semble inversé. On voit qu’il fait jour alors qu’en fait nous sommes dans la nuit. On pense être en vie alors qu’en fait on est quasiment à l’article de la mort. On pense qu’après la mort il n’y a rien alors qu’il y a tout. On pense que notre Soleil est un cracheur de Lumière alors que vu de l’autre côté il est un point sombre.

On pense qu’un trou noir est un trou de la mort alors qu’en fait il est la vie. Aucune galaxie n’existerait si en son centre il n’y avait pas un trou noir pour l’alimenter. On pense être né du hasard alors que c’est tout le contraire. On pense que notre vie est aléatoire alors qu’en fait un chemin est déjà tracé. On pense être évolué, intelligent en tant qu’espèce, et pourtant nous nous auto-détruisons en détruisant la planète sur laquelle on vit.

On pense vouloir sauver son âme alors que rien ne peut être perdu ou corrompu. On pense n’être pas grand chose dans l’univers alors qu’en fait, on est l’UN en action. On pense ne pas mériter grand chose alors que l’on nous regarde comme des Dieux. On pense que les divinités sont à l’extérieur de nous et dans le Ciel, alors qu’elles sont en nous dans chacun de nos atomes.

C’est sûr que tant que les rideaux du théâtre ne s’ouvriront pas, on restera bien loin de toute la vraie vérité. Cependant, chaque cycle évolutif est comme un acte qui sera régulièrement coupé par une pause, un entracte. C’est seulement quand les 3 coups de bâton sur le plancher résonneront que nous serons dans le dernier acte et donc la fin de la pièce.

Ces 3 coups ont déjà été donnés et la pièce évolutive de la dualité tire à sa fin. On sent que les rideaux vont se lever et qu’il va falloir accepter inconditionnellement ce que nous sommes. En effet, après ces milliers d’années, notre personnage s’est recouvert d’oripeaux vibratoires divers et variés qui seront alors à la vue de tous.

Voici pourquoi il est si important d’accepter tous les morceaux qui nous composent même s’ils semblent incompatibles entre eux. Nous avons été autant bourreau que décapité, autant royal que manant, autant honnête que voleur, autant misérable que riche, autant homme macho que femme fatale, autant vieillard que mort-né, autant ascète que débauché, autant malade qu’en pleine forme, autant beau que laid…

Oui, le percement du voile de l’oubli c’est d’abord et avant tout avoir à réunifier tous les “soi” que nous avons été afin que ces particules misérables que nous pensons être montrent qu’elles appartenaient toutes à la même entité, au même acteur qui s’est incarné des milliers de fois afin d’être prêt le jour de la représentation finale.

C’est sûr que les dernières minutes que nous vivons actuellement sont le clou du spectacle, le clou de la victoire pour des myriades d’entités venus expérimenter le théâtre de la dualité, le théâtre de la séparation, le théâtre de la compétition, le théâtre de l’égo, le théâtre où tout est possible, même celui d’avoir oublié notre propre divinité.

Alors, que va-t-il se passer quand le rideau commencera à s’ouvrir ? Comment allons-nous réagir devant le basculement total de toutes nos références et valeurs ? Comme le ver de terre, le préhumain d’Urantia va-t-il se recroqueviller devant la lumière et la chaleur des applaudissements ? Là est en fait toute la question car chacun, inconsciemment pour la majorité, nous savons que l’heure a sonné.

En effet quand la véritable lumière viendra frapper nos carcasses et les différents corps y habitant, chaque déséquilibre fera qu’il y aura comme une contraction à l’image d’une canette vide en aluminium se replie sur elle-même dès que l’on fait le vide en elle. Oui, on commence déjà à ressentir les froissures annonçant un pliage de tôle en règle…

Oui, vous pouvez comprendre pourquoi notre corps physique se retrouve actuellement autant au travail. Il est assailli de toute part par les nouvelles énergies qui sont nettement plus énergétiques que celle que nous avons l’habitude de recevoir. C’est la raison pour laquelle il nous faut abandonner la structure carbone pour une structure cristalline plus costaude.

C’est clair que ceux qui se trouvent au 1er rang sont les premiers à tout ramasser et, à leur manière, ils font comme un léger écran de protection à ceux qui sont derrière. En quelque sorte, ils les protègent mais pas pour bien longtemps car le jour se lève et ils ne pourront rien faire quand le soleil sera suffisamment haut dans le ciel.

Ils semblent être des guides sur le chemin, pas des guides qui enferment dans des enseignements mais des guides qui offrent un certain réconfort grâce à leur capacité à regarder ce qui vient avec légèreté, joie et enthousiasme. Certes, eux aussi sont soumis aux mêmes impératifs du pliage de tôle, aux mêmes contraintes physiques et autres, mais leur détermination à regarder ce qui EST semble comme plus forte que la normale.

En ce sens, par leur état d’être et surtout la meilleure vision qu’ils ont en étant au 1er rang fait qu’ils peuvent transmettre en montrant l’exemple. Ainsi à chaque fois qu’ils arrivent à reconnecter des parties “opposées et complémentaires” en eux, des fragments de soi divorcés, ils arrivent à mieux décompresser afin que leur matière retrouve toutes ses qualités d’élasticité.

Ils deviennent plus fluide intérieurement et face aux évènements. Ils deviennent plus transparent tout en conservant leur intégrité. Ils deviennent plus humble quand ils voient l’étendue infini de la connaissance. Ils deviennent plus authentique car ils savent que faire UN avec ce que l’on EST véritablement donne de meilleurs résultats que d’essayer de montrer quelque chose.

Ils deviennent aussi plus philosophe, moins sérieux, plus rieur car ils ont compris que face à la lumière véritable, la lumière authentique, on ne résistera pas bien longtemps pour être mis à jour. Tous les secrets se révèleront tôt ou tard au même titre que toutes nos angoisses, toutes nos peurs, toutes nos frustrations, tous nos ressentiments. Rien ne restera caché car nous ne jouerons plus dans la pénombre.

C’est la raison pour laquelle il est bon de commencer maintenant à accepter la moindre particule de nous-même pour ce qu’elle est en abandonnant toute forme de jugement. Ces particules ne sont pas seulement faites de matière car pour chaque corps il existe comme des rassemblements, des égrégores. Il est donc l’heure du rassemblement final et non de l’épuration finale.

En effet, c’est seulement quand on est encore dans la dualité que l’on pense purification. On veut alors choisir un camp au détriment d’un autre. On veut se blanchir en virant les noirceurs. Cela fut vrai pendant que l’on jouait dans la nuit, mais maintenant le jour se lève et les volets commencent à émettre comme des rais de lumière qui traversent notre ambiance poussiéreuse.

Il est donc l’heure que nos habitants intérieurs se regroupent, fassent la paix et se rassemblent en Unité. La conscience de l’UN, la conscience de la loi UNE, doit amener tous les participant à la conscience de l’Unité. Ce n’est qu’alors que le rideau pourra enfin complètement s’ouvrir afin que les acteurs rentrent en résonance avec tous les spectateurs.

Ces spectateurs sont tous nos Soi Supérieur qui fond UN, comme un public fait UN quand il regarde la scène où justement là chacun essaie de se la jouer solo dans sa partition, dans son rôle qui lui a été donné. Ce n’est seulement qu’à la fin que tous les acteurs se tiennent la main avec des sourires grands comme ça et tous sur la même ligne, celle du 1er rang.

A ce stade, que ce soit l’acteur principal ou celui qui n’a tenu qu’un tout petit rôle, ils sont tous égaux et aucun ne recevra plus d’applaudissements que les autres. Le public applaudit pour tous car le spectacle en lui-même n’était en fait qu’UN.

Alors, pourquoi est-il nécessaire de passer par le voile de l’oubli pour aller jouer sur scène ? La réponse est simple : si vous saviez tout ce qui se passe en réalité parce que les rideaux sont ouverts, vous ne pourriez pas expérimenter les vraies valeurs du théâtre de la dualité. En effet, seul le théâtre de la dualité apporte le voile de l’oubli et c’est la raison pour laquelle qu’en 5D le processus de réincarnation n’existera plus.

Nous passerons d’un corps physique à un autre sans perdre un iota de toute notre vie antérieure. Ce sera comme jouer sur la scène en voyant le public répondre à nos âneries, mimiques ou autres. On sera alors totalement en phase avec l’icité car toute zone à risque aura été détectée bien avant que vous y mettiez les pieds.

En effet, le voile de l’oubli, parce que justement nous ne savons rien de ce qui nous attend, nous demande d’encaisser les choses en temps réel et ensuite de voir comment on y répond véritablement. Certains traineront un évènement pendant toute leur vie tandis que d’autres l’auront oublié quelque temps après.

Oui, le voile de l’oubli est l’outil de la dualité qui saura faire que chacun sera en face de lui-même, en face de ses décisions, en face de ses responsabilités immédiates. Il apprendra alors ce que voudra dire mentir tout comme dire la vérité. Il en comprendra la portée car il en assumera le poids dans son vécu et c’est cela l’expérimentation. En quelque sorte, c’est l’étape du feu.

Une fois celle-ci passée (après l’Ascension), il n’y aura plus cette espèce d’aveuglement et tout deviendra comme cool, cotonneux et bon enfant. On vivra notre icité en rigolant, en faisant des blagues respectueuses, car d’une certaine manière la mort ne fera plus partie de notre paysage tout comme la maladie et les souffrances. Alors, qu’on passe 500.000 ans ou 2.000 ans pour passer d’un stade d’évolution à un autre, on s’en foutra royalement tout bonnement.

Dit autrement, l’épaisseur de votre voile de l’oubli est directement proportionnel à votre capacité à relativiser les choses, et donc à reconnecter tous les morceaux que vous avez séparé pendant toutes vos réincarnations. Si vous pensez toujours que votre karma vous pèse, alors le rideau sera toujours épais tandis que si vous balancez votre karma par dessus bord, votre rideau deviendra un voilage.

C’est ça lâcher prise, c’est ça l’action de tout balancer de ce qui alourdit votre nacelle. Alors si vous faites ça en plus avec le sourire et dans la bonne humeur, vous verrez que votre vie deviendra un louange à la légèreté de l’être, une ode à la joie. C’est vrai que balancer toute la garde-robe de tous nos rôles peut nous mettre le bourdon, mais on s’en fout puisque nous allons changer de théâtre !

Le voile de l’oubli est là pour nous faire connaitre le monde, l’univers tout en nous demandant d’apprendre à accepter, à encaisser pour enfin pardonner. Il est là pour nous faire découvrir la joie d’être en équilibre dans nos polarités tout en nous faisant découvrir l’ineffable joie de s’ouvrir à notre “Soi”, qu’il soit inférieur ou supérieur.

Ainsi, par nos efforts répétés pour vivre l’UN et mettre la loi de l’UN en action dans notre icité, nous ne faisons que rentrer à la maison par le lever du voile de l’oubli. Alors qu’est-ce que cela va-t-il nous apporter au final ? On rentre au bercail tout simplement !






_________________
avatar
Ladyblue
Admin

Féminin Messages : 2075
Date d'inscription : 27/03/2011
Localisation : In the Moon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que va nous amener le percement du voile de l’oubli ?

Message par mealno le Sam 3 Mar - 6:07

texte bien écrit et intéressant à lire

tu les trouves où ces textes ?
avatar
mealno
Ame 2ème niveau
Ame 2ème niveau

Féminin Messages : 86
Date d'inscription : 06/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que va nous amener le percement du voile de l’oubli ?

Message par Ladyblue le Sam 3 Mar - 21:51

Il y a le lien en bas de la page en cliquant sur Laurent Dureau, j'ai beaucoup d'adresses de blogs dans mes favoris et un lien nous emmène vers un autre et je retourne souvent sur les blogs qui m'ont intéressé.

Le but c'est de les partager et de découvrir tout ce petit monde ^^

_________________
avatar
Ladyblue
Admin

Féminin Messages : 2075
Date d'inscription : 27/03/2011
Localisation : In the Moon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que va nous amener le percement du voile de l’oubli ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum